• Quelques jours de vacances en commun.
    Nous voilà parties sur les routes de France. Vers Arles. Ville inconnue jusqu'à ce jour.
    Du soleil, de la nourriture riche et saine, du vin du Rhone.
    Bien, très bien même.

    votre commentaire


  • Un général, conseiller spécial du président des États-Unis, est assassiné à Londres alors qu'il venait confidentiellement rencontrer le Premier ministre britannique. Le même jour, à l'aéroport de Heathrow, les services secrets de Sa Majesté observent le manège très discret mais sophistiqué de plus d'une dizaine d'hommes supposés proches des islamistes les plus radicaux. Une jeune femme du MI6 suit notamment de très près le modeste propriétaire d'une librairie qui disparaît pourtant... Au même moment, à l'autre bout de l'Europe, un clandestin est arrêté puis torturé par la police albanaise. Il serait le bras armé d'une nouvelle action terroriste imminente. Robert Harland, sur la demande du secrétaire général de l'ONU, doit reprendre du service...

    C'est excellent.
    C'est le 2nd que je lis de cet auteur et, franchement, cela faisait très longtemps que je n'avais pas lu de roman d'espionnage car la qualité n'y était plus.
    Vraiment, très très bien.


    votre commentaire


  • 27 robes, de Anne Fletcher

    Jane a toujours été plus douée pour prendre soin du bonheur des autres que du sien. Toute sa vie, elle s'est évertuée à rendre ses proches heureux, et les 27 robes de demoiselle d'honneur qui remplissent son armoire sont autant de preuves de son dévouement. Lors d'une soirée mémorable, Jane parvient à faire la navette entre deux réceptions de mariage, l'une à Manhattan, l'autre à Brooklyn, sous les yeux ébahis de Kevin, un journaliste qui réalise que l'histoire de cette accro aux mariages pourrait lui apporter la gloire qu'il espère tant.Pour compliquer les choses, la vie parfaitement réglée de Jane est bouleversée par l'arrivée de sa petite soeur, Tess. George, le patron de Jane, tombe très vite sous le charme de Tess, et cette dernière demande tout naturellement à sa soeur d'organiser leur mariage. Mais cette fois, les choses se compliquent, car Jane est elle-même secrètement amoureuse de George...

    Il n'y a aucun commentaire à apporter. C'est tout simplement un pur bonheur.
    Oui, je le revendique haut et fort : j'aime les films de filles !!!


    votre commentaire


  • ou l'argent ne fait pas le bonheur mais y contribue quand même un peu !

    Les Darling sont une des familles les plus puissantes de New York. Dans la droite lignée des Kennedy, ils ont l'argent, le pouvoir, des ambitions et une fâcheuse tendance à se retrouver dans des situations impossibles, à fricoter avec des gens peu recommandables... S'ils n'avaient pas Nick George, leur avocat, pour les tirer d'affaire, pour éviter la Une des magazines trash ou, pire, la prison, leur declin aurait commencé depuis bien longtemps. Pourtant Nick, avocat idéaliste, a longtemps refusé sa destinée : servir les Darling. Avant lui, son père s'était livré corps et âme à cette famille destructrice en devenant leur conseiller. Nick ne sait pas si servir les Darling est une chance...

    C'est plutôt rigolo. On se dit que ça va être un peu genre Dallas (que je n'ai jamais vu d'ailleurs) mais en fait c'est un peu plus trash et souvent drôle.
    Peter Krause est parfait.

    1 commentaire
  • Pour ceux qui ont déjà voyagé avec une compagnie du groupe Air France, vous savez qu'il est proposé aux voyageurs une carte Flying Blue permettant de cumuler des "Miles".
    Chaque voyage effectué rapporte une certaine quantité de Miles et, au bout d'un moment si vous en cumulez assez, vous pouvez avoir des billets gratuits.
    Pour vous donner une idée, un voyage en France en classe économique rapporte entre 125 et 500 points. Un vol offert coute 20.000 points...

    Bref, hier soir, je zappais et vers 19h45 sur le journal des régions, je tombe sur ça : les flics qui raccompagnent à la frontière bénéficient du programme d'avantage Flying Blue.
    Je me suis demandé un instant si on se moquait du monde. La rumeur laisse entendre que certains flics seraient volontaires pour raccompagner... ben, oui, si ensuite cela peut leur payer des petites vacances...
    Il me semblait, que lorsque l'on travaille pour une entreprise privée, cette carte est utilisée à des fins professionnelles UNIQUEMENT. Sinon, cela veut dire que vous spoliez l'entreprise puisque c'est elle qui vous a permis d'accumuler des points...
    Bref, ou les impôts s'occupent de ça, ou le Ministre de l'Intérieur interdit les cartes Flying Blue pour les accompagnants.

    Evidemment, parce que tout n'est pas noir ou rose :

    Un excellent témoignage rapporté par Là-bas si j'y suis, sur un flic de la Police des Frontières qui vient de demander sa mutation parce qu'il n'en peut plus des conditions inhumaines dans lesquelles les immigrés sans papier sont traités, des familles en pleurs, de la confrontation avec les civils dans les avions,....
    Et qui explique qu'il n'est pas le seul dans son cas. Et que la plupart de ses collègues sont comme lui.
    Quelque part, ça rassure.


    2 commentaires