• MILES... de la honte

    Pour ceux qui ont déjà voyagé avec une compagnie du groupe Air France, vous savez qu'il est proposé aux voyageurs une carte Flying Blue permettant de cumuler des "Miles".
    Chaque voyage effectué rapporte une certaine quantité de Miles et, au bout d'un moment si vous en cumulez assez, vous pouvez avoir des billets gratuits.
    Pour vous donner une idée, un voyage en France en classe économique rapporte entre 125 et 500 points. Un vol offert coute 20.000 points...

    Bref, hier soir, je zappais et vers 19h45 sur le journal des régions, je tombe sur ça : les flics qui raccompagnent à la frontière bénéficient du programme d'avantage Flying Blue.
    Je me suis demandé un instant si on se moquait du monde. La rumeur laisse entendre que certains flics seraient volontaires pour raccompagner... ben, oui, si ensuite cela peut leur payer des petites vacances...
    Il me semblait, que lorsque l'on travaille pour une entreprise privée, cette carte est utilisée à des fins professionnelles UNIQUEMENT. Sinon, cela veut dire que vous spoliez l'entreprise puisque c'est elle qui vous a permis d'accumuler des points...
    Bref, ou les impôts s'occupent de ça, ou le Ministre de l'Intérieur interdit les cartes Flying Blue pour les accompagnants.

    Evidemment, parce que tout n'est pas noir ou rose :

    Un excellent témoignage rapporté par Là-bas si j'y suis, sur un flic de la Police des Frontières qui vient de demander sa mutation parce qu'il n'en peut plus des conditions inhumaines dans lesquelles les immigrés sans papier sont traités, des familles en pleurs, de la confrontation avec les civils dans les avions,....
    Et qui explique qu'il n'est pas le seul dans son cas. Et que la plupart de ses collègues sont comme lui.
    Quelque part, ça rassure.


  • Commentaires

    1
    Swann
    Vendredi 25 Avril 2008 à 10:21
    Euh, tout
    d'abord cela dépend des entreprises privées, d'autant qu'il n'y a pas eu de jurisprudence sur le fond, et pour cause, puisqu'en fait cela peut faire partie d'un accord contractuel entre l'entreprise et le salarié, c'est une forme d'avantage en nature. En revanche en ce qui concerne la maréchaussée, c'est tout simplement obscène.
    2
    Vendredi 25 Avril 2008 à 14:51
    Plutôt que de leur filer
    des miles, accrochons les avec leurs menottes aux sans-papiers qu'ils expulsent...ça leur fera des vacances au frais de la princesse et puis gageons que le comité d'accueil sera à la hauteur!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :