• Le fils d'un ancien 1er ministre d'Australie est assassiné. Il était prof de technologie dans un lycée très tranquille.
    Carol est chargé de l'enquête. Syb., jeune veuve ne la laisse pas indifférente.
    Des interactions entre les différents profs, différents meurtres, des histoires secrètes,...
    Plein d'ingrédients pour faire un polar à lire à la plage... Et, et, une belle scène d'amour entre les 2 héroïnes.


    votre commentaire

  • Ce livre m'a été conseillé par une personne qui m'est chère. Donc, je l'ai lu.
    Une jeune femme va récupérer un paquet de photo chez son développeur habituel et découvre au milieu d'elles un vieux cliché. Sur celui-ci elle croit reconnaître son mari. Son mari quitte la maison après avoir regardé le cliché. S'ensuit la recherche de la vérité...
    Je crains que mon opinion à l'égard de Mr Coben n'ait pas beaucoup changé : c'est un bon thriller. Plutôt bien mené pendant les 400 premières pages et ensuite, il faut qu'il finisse son bouquin et il ne sait pas trop comment faire. Alors pèle-mêle il nous fourgue plein de trucs différents : une ancienne star du rock repentie, un morceau volé, un changement d'identité,... Pfft, ça fait un peu beaucoup a digérer !!!
    Donc, je pense que ce Monsieur devrait re-travailler ses fins de romans car vraiment le reste promet beaucoup.


    2 commentaires

  • Dont le titre complet est : "cela fait tellement de bien de dire du mal".
    Ce livre a trôné (ahahah) dans mes toilettes pendant plusieurs mois. C'est là que je l'ai lu... Ben oui faut bien s'occuper.
    C'est rigolo et distrayant même si cela n'a AUCUN intérêt que cela soit d'un point de vue du fonds ou de la forme.
    Le résumé : pauvres petits enfants riches dont la vie peut être bouleversée au choix, par le fait que sa meilleure amie porte la même robe qu'elle à la soirée de bienfaisance "truc" ou bien, que Machin aurait couché avec Bidule.


    2 commentaires

  • A l'enterrement de sa mère, Kate Malone remarque la présence d'une vieille dame.
    Celle-ci, Sarah Smythe, va lui faire lire son journal entre 1945 et les années 70/80.
    Saga familiale se déroulant surtout aux Etats-Unis et notamment au moment du Mc Carthysme...

    Au début de ma lecture j'ai eu peur et ai cru à un nouveau roman sentimental.
    Il s'agit bien d'un roman "sentimental" mais qui a des relents politiques assez intéressant. Plutôt bien écrit. Très agréable à lire.

    votre commentaire

  • Comment je suis tombée là-dessus ? En fait ma mère le lisait et riait aux éclats. Et puis, en plus, cela se déroule en Indonésie (ma 2ème ou 3ème obsession). Pour être tout à fait exacte sur l'île de Sulawesi.
    Quelques traits vraiment caractéristiques et drôles liés aux différences de comportements selon notre origine. Je pense que ce qui est le plus drôle c'est certainement sont personnage d'anthropologue. Puis, quand il fait venir des indonésiens en Angleterre, pour construire un grenier à riz typique, au Musée.
    Malheureusement cette dernière partie ne dure qu'une cinquantaine de pages.
    Pas désagréable, donc.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique