• Ne commencez pas à regarder cette série
    car elle ne se finit pas. Ca m'apprendra à ne pas me renseigner avant.

    Le casting promettait : le séduisant Gale Harold (Queer As Folk), le non moins séduisant Eddie Cibrian (911) et la charmante Ming-Na (Urgences).
    L'histoire : alors que se prépare 1 vote au congrés pour élire un nouveau juge à la court suprême, la femme d'un sénateur se fait enlever.
    Ca démarre super fort et à chaque épisode de nouvelles énigmes apparaissent (secte, religion, lavage de cerveau, pouvoir, sexe, drogue,...).
    Obligé de conclure la série en 13 épisodes au lieu de je ne sais pas combien, cela finit en queue de poisson avec plein de questions en suspens.
    TROP NUL !!!!


    1 commentaire

  • Waouh !
    Ca c'est de la balle, comme disent les djeuns.
    C'est drôle. Vachement.
    C'est méchant. C'est jubilatoire. C'est adulte et complètement crétin en même temps.
    C'est que du bonheur.
    Vivement la prochaine. J'espère aussi déjantée.


    1 commentaire

  • Vachement bien.
    Parfois, à la vision de certains épisodes, je me suis dis qu'ils commençaient à me faire chier avec leur vision du paradis.
    Le bien, le mal.
    Mais en fait, rien n'est simple. Rien n'est défini.
    Et puis, une fois de plus, le dernier épisode laisse présager du très bon pour la prochaine saison. Cool !


    votre commentaire

  • Je ne voudrais pas briser les secrets de cette nouvelle saison, que j'ai enfin pu regarder...
    Comme d'habitude : de nouvelles histoires d'amour, de nouvelles morts, meurtres, enfants, sexe, recettes de cuisine, mariages....
    Tout y est !!!
    C'est assez jubilatoire, il faut bien le reconnaître.


    2 commentaires

  • L'histoire : 9 personnes sont prises en otage dans un banque pendant 52 heures.
    2 sont mortes : une jeune employée de la banque et un des vigiles.
    Que s'est-il passé pendant ces heures ? Quels sont les liens qui unissent les personnes à l'intérieur ?
    Comment le coup s'est monté ?

    Mon avis : alors que les premiers épisodes vous mettent l'eau à la bouche, et vous laissent entrevoir des relations non discernables à priori, la conclusion est minable.
    13 épisodes pour arriver à ça !!!
    Pfft. Tellement convenu que cela m'a dégouté d'avoir perdu du temps à regarder ce truc.




    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique