• Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un festival un peu particulier.
    Il a été créé pour faire le lien entre les nouveaux artistes et les programmateurs.
    Différents artistes : conteurs, chanteurs, danseurs, spectacle de rues.... sont repérés par des
    membres de l'association qui les invitent au festival. Les 2/3 des places, des spectacles payants, sont réservées aux programmateurs.
    Les spectacles de rues sont gratuits (évidemment).
    En photo : Richard, le polichineur d'écritoire ou comment raconter avec des marionnettes-objets 3 classiques de Shakespeare (Hamlet - Roméo et Juliette - Richard III). Délirant, inventif, drôle...
    C'est toujours agréable de se promener dans la ville et de découvrir des gens arrêtés au détour d'une rue en train d'admirer des artistes en représentation.


    1 commentaire
  • Ou comment les minutes se transforment en heures. C'est nul.
    Je le sais mais je ne peux l'empêcher.
    Vivement dans un peu moins de 3 h que je puisse la serrer contre moi.


    votre commentaire
  • Entendu ce matin, avant 7h00, sur France Info : la Caisse d'Epargne annonce 35% de hausse de son bénéfice net qui s'élève alors à 1,5 milliard(s) d'euros.
    Est-ce que le bénéfice net est reversé aux employés, à part égale ?

    votre commentaire

  •    à la manière de Franck Miller.
    Le synopsis. Pas très long... Léonidas, roi de Sparte, part avec 300 guerriers résister à l'envahisseur Perse et ses milliers de guerriers. Les Spartiates étaient connus à l'Antiquité pour la rigueur de leur entrainement militaire qu'ils faisaient subir à partit de l'âge de 7 ans aux enfants mâles.
    Cela devînt la Bataille des Thermopyles.
    Je ne polémiquerai pas sur la véracité historique dont, franchement, je me fous.
    Ici, il s'agit d'un spectacle. Où tout d'un coup je me souviens pourquoi j'aime le cinéma. Aussi pour ça : pour en prendre plein les yeux pendant 2h.
    On ne s'ennuie pas une seconde. C'est un peu brut. Pas très fin mais "who cares ?".



    votre commentaire

  • Sinon, cela m'a fait exploser de rire. Bien sûr !!!
    Autant en rire tant qu'on peut encore.


    2 commentaires