• Samedi dernier, le 22 janvier, nous sommes allées voir avec C., le dernier Woody Allen.

    J'avais renoué avec ses films grâce à son dernier film Anything Else.
    D'abord j'avais beaucoup ri, et ensuite j'avais trouvé qu'il donnait énormément à ses acteurs en leur permettant de s'exprimer en tant que tel.
    Les à priori concernant le jeune acteur de American Pie s'étaient envolés en quelques minutes.

    Pour revenir à Melinda & Melinda, nous avons passé un très bon moment.
    En effet, comme me l'a si bien dit C., c'est intelligent, fin et drôle sans être intellectuel.
    Il y a sûrement eu des références à côté desquelles nous sommes passées...

    Un bon moment de cinéma.

    1 commentaire
  • Alors, voilà je n'ai toujours pas compris comment cela fonctionnait.
    Je me suis un peu promenée dans certains blogs au hasard des titres et des mots. C'est assez sympa et rigolo d'ailleurs.
    Mais, je n'ai pas compris comment je pouvais, par exemple, choisir de donner l'adresse de mon blog à quelqu'un afin que la personne puisse venir consulter et commenter...

    Si jamais quelqu'un passe par là et a une idée à me soumettre....




    1 commentaire
  • C'est rigolo j'ai relu le commentaire que j'ai édité le 26 décembre juste après avoir entendu la nouvelle sur France Info, genre, à 11h du matin.
    Et bien voilà c'est fou. Je pense que personne ne pouvait imaginer les ravages que cela allait provoquer et en plus ce n'est pas fini.
    Je suppose que les "malarias" et autres "dysentries" vont bientôt rentrer dans la danse morbide.
    Les occidentaux se sont mobilisés comme ce n'était jamais arrivé auparavant.
    Je ne suis pas sûre que tout arrivera là où il faut mais on peut espérer que cela aidera quand même.


    votre commentaire
  • En 198..., lors d'un camp d'été avec le centre social de la ville de F. en Corse, nous avons croisé des couples qui faisaient le tour de l'île en moto. Je me souviens très bien que c'était des 500 XT et je m'étais dis alors que un jour je ferais le tour de la Corse en moto.
    Evidement les années passent et, ou il y a le manque d'argent, ou le manque de temps, ou l'interdiction formelle de ta mère et tu l'écoutes encore.
    Depuis bientôt 3 ans je travaille pour 2 associés, C & A (c'est drôle, non ?) qui ont des K1200 alors forcément cela donne une autre vision du monde des motards.
    Je sais que c'est super dangereux et que l'on a pas le droit à l'erreur mais j'essaierais de mourir autrement, promis. Dans Urgences, série culte (non, je n'ai pas honte); les motards sont appelés les "donneurs d'organes" car souvent ils meurent jeunes !
    Ma grand-mère à l'usage de dire que "quand c'est l'heure, c'est l'heure".

    Bref, j'ai eu mon code le 21 décembre dernier.
    Ma 1ère leçon de conduite était mercredi 12 janvier sur une 125 cm3 puisque je n'avais jamais conduit de moto avant. Sauf à Lombok mais ça ne compte pas car il n'y a pas d'embrayage : tu montes et descends les vitesses avec le même sélecteur au pied.
    Bref : il faut une grande attention. Le moindre écart de la tête, du genou ou du coude et cela ne va pas du tout où tu veux.
    2ème leçon ce matin sur une 500 cm3. La suite de mes aventures, bientôt.



    votre commentaire
  • IL NE FAUT PAS REVER PENDANT QUE L'ON CONDUIT !!!
    Je crois que c'est une phrase que l'on entends à peu près un millier de fois, au bas mot, pendant notre vie de conducteur.
    Le problème est que je suis en train de passer le permis moto : je me demande si ma mère n'a pas raison en espérant que je ne l'aie pas.
    Bref, heureusement que je ne roulais pas vite (en ville) et que j'ai pu commencer à piler sur 8 mètres environ sinon je ne sais pas quel aurait été le résultat !
    Je m'en tire avec capot froissé, optique gauche cassé à l'intérieur mais qui éclaire, carlingue cassee. Merde !
    Je conduisais une 206 ; j'ai rencontré une 306.
    Voilà pour aujourd'hui.
    This is a good day !


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires